Déterminer le sexe d’un chaton est beaucoup plus difficile que pour un chat adulte. Aussi, pour être sûr de ne pas baptiser l’animal d’un nom masculin alors que c’est une femelle et vice-versa, il convient d’user de quelques astuces pour être définitivement fixé.

Quelques gestes de précaution en amont

La technique la plus simple et fiable pour connaître le sexe d’un chaton est d’observer ses parties génitales. Mais avant, une foule de précautions est à prendre. Avant de le séparer de sa mère, prévoyez un endroit chaud, car les bébés chats sont très vulnérables au froid. Ne le posez surtout pas sur un plancher ou un plan de travail pour qu’il ne perde pas la chaleur de son corps. Autre précaution : s’il a moins de trois ou quatre semaines, évitez de le manipuler excessivement. Sa mère aura du mal à le reconnaître à cause de l’odeur humaine qui s’est imprégnée sur lui. Elle risque de le rejeter et il pourrait mourir, privé de chaleur et de nourriture. Soyez également sûr que la mère accepte que vous le manipuliez. Si elle s’agite et s’énerve lorsque vous prenez son petit, abandonnez l’opération. De même, si le chaton exprime de la peur, n’allez pas plus loin. Attendez qu’il soit habitué à se faire manipuler.

S’en référer aux caractéristiques génitales de l’animal

Maintenant, il est temps de passer aux choses sérieuses. Une des techniques simples pour connaître le sexe d’un chaton est de vérifier la distance entre l’anus et l’appareil général. Elle est plus courte chez la femelle (0,5 cm à 1 cm) et plus longue chez le mâle (1,2 cm et 1,4 cm). Si vous ne pouvez pas mesurer l’écart entre les deux orifices avec une règle parce que l’animal est trop agité, faites-le avec la main. Un index mesure normalement un centimètre de large.

Un autre procédé consiste à observer la forme de la partie génitale. En principe, chez le mâle, le pénis s’apparente à un point rond. Avec l’anus, ils forment ensemble un « : ». Chez la femelle, l’orifice génital ressemble à une petite fente qui forme un « i » avec l’anus.

Dernière technique : vérifiez la présence de testicules. Ils ne sont pas directement visibles, mais vous devez observer avec attention l’espace entre le pénis et l’anus. Si vous remarquez un scrotum prenant la forme d’une bosse, vous avez alors affaire à un petit mâle.

D’autres spécificités non génitales

Outre l’observation des parties génitales, il existe d’autres moyens permettant de connaître le sexe d’un chaton. L’un d’entre eux repose sur la couleur de la robe. Sauf cas très rare, les femelles arborent toujours trois couleurs et plus à cause de la présence du chromosome X. Un chaton mâle qui possède trois couleurs peut alors avoir deux chromosomes femelles ou développer des problèmes génétiques. Ce qui est plutôt exceptionnel. De même, les chatons à la robe marbrée de noir et de marron sont toujours des femelles. Enfin, si le pelage est orange clair, il est probable que vous soyez face à un chaton mâle.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *