Agités et bons vivants, nos chiens ont tendance à se heurter, se couper ou se mordre. Bien que fréquents, ces bobos doivent toujours se soigner. Pour une coupure à la patte, il est possible de soigner vous-même votre chien, si celle-ci est légère.

Evaluer le degré de gravité d’une plaie

Pour assurer soi-même le soin de la blessure de votre chien, il faut que celle-ci ne soit pas profonde et que le sang ne coule pas en abondance. A contrario, il est plus judicieux d’aller directement chez son vétérinaire, pour éviter toute éventuelle dégradation. D’ailleurs, l’assurance santé animale prend en charge les frais de consultation, les soins et tout traitement lié à un tel cas, selon la formule de remboursement que vous avez choisie.

Comment soigner la patte de son chien ?

Bien que la coupure soit superficielle, il est important de suivre ces quelques étapes, pour le bien-être de votre animal. D’abord, calmez votre chien. Après la coupure de sa patte, restez serein pour ne pas l’effrayer. Certes, il est lui-même à l’origine de l’accident, mais il faut garder à l’esprit qu’il ne peut pas prendre conscience de ce qui allait lui arriver. Il est du devoir de son maître de le rassurer et le calmer. Ce geste va aider votre chien à ne pas angoisser ou à réagir brusquement et violemment. Vous pouvez utiliser une muselière si besoin. Ensuite, nettoyez la coupure. Comme un chien est couvert de poils, il faut d’abord lui couper ceux qui entourent la partie concernée, pour lui garantir les meilleurs soins.

A l’aide d’un sérum physiologique, nettoyez la plaie sur sa patte. Si vous n’en avez pas, utilisez une compresse en l’imbibant d’eau et de savon et l’appliquer doucement sur la plaie. Désinfectez la ensuite. Afin de limiter les éventuels microbes, soignez sa patte avec de la Bétadine, en application coaxiale. Enfin, pansez la patte blessée. Après la désinfection, vous pouvez maintenant procéder au pansement en tâchant d’aérer la partie concernée. Maintenez ce pansement avec une bande et changez-la régulièrement pour surveiller l’évolution de la cicatrisation et éviter toutes infections.

Bonnes pratiques !

Lors de la désinfection de la plaie, évitez l’alcool. Il pique et est désagréable pour votre chien. Puis, après le pansement, veillez à ce qu’il ne le gratte ou le retire. Pour cela, essayez d’alléger le bandage afin de ne pas gêner votre animal. Actif comme il est, il adore la liberté et fera tout pour que rien ne l’en prive. Il faut savoir que la meilleure option est le collier élisabéthain ou la collerette. Si vous optez pour ce collier, assurez-vous que son expérience avec celui-ci soit des plus agréables : ne vous approchez pas de lui par surprise, il grogne facilement. Optimisez ses déplacements car sa vue est réduite avec et relevez sa gamelle lorsqu’il doit se nourrir. Dernier point à savoir, il est vivement recommandé d’aller tout de suite chez le vétérinaire si la patte de votre chien présente des rougeurs, s’il est fébrile ou se comporte différemment.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *