Une ou deux fois, cela n’entraîne pas de risques. Mais si votre chien pique régulièrement dans la gamelle du chat, il finira à terme par développer des problèmes de santé. Voici pourquoi.

Le chat a besoin de plus de protéines

Votre chien est un vrai glouton et se met à piocher dans la gamelle de Félix régulièrement ? Faites le nécessaire pour cesser ce comportement, car l’alimentation pour chat n’est tout bonnement pas adaptée aux chiens. Tout d’abord, sachez que le félin est exclusivement omnivore et doit manger au moins 28% de protéines s’il est adulte et 30% s’il s’agit d’un chaton. A contrario, un chien adulte n’a besoin que de 18% de protéines et les chiots de 22%. Cette molécule va aider à développer la solidité des os et la puissance des muscles. En phase de croissance, elle reste indispensable. En outre, elle contribue au bon fonctionnement du système humanitaire. Cependant, en cas d’excès, les risques de santé sont élevés. Le chien peut développer des problèmes hépatiques et une insuffisance rénale. En effet, les protéines font travailler deux fois plus le foie et les reins, ce qui conduit inévitablement à des altérations.

Les croquettes pour chat contiennent trop de graisses

Le chat et le chien n’ont également pas le même métabolisme. Les félins ont besoin de graisses qui constituent une réserve importante d’énergie. Ils ont l’avantage de les assimiler beaucoup plus facilement. C’est pour cette raison que les croquettes, pâtés et autres aliments pour chat contiennent un taux élevé de graisse. Ce qui est bien évidemment inadapté pour les chiens surtout s’ils sont prédisposés au surpoids. N’oublions pas que l’obésité conduit à toutes sortes de problèmes de santé pour ne citer que les troubles articulaires, les problèmes respiratoires, le diabète, les affections cardio-vasculaires et une baisse d’activité.

La taurine, essentielle pour un chat

Parmi les acides aminés nécessaires au développement du chat figure la taurine. L’organisme en produit dans les muscles grâce aux apports de crustacés, de poissons et de viande. La taurine est absente des protéines végétales. Le problème est que le chat n’en produit pas naturellement en quantité suffisante. Ce manque est à combler par une alimentation adaptée riche de cette protéine. Forcément, les croquettes pour félin en contiennent une quantité importante. Chez le chien, la fabrication naturelle de la taurine est suffisante et il n’a pas besoin d’apport supplémentaire. À noter que dans certains pays, cette protéine a même été interdite, car elle entraînait des effets secondaires et neurocomportementaux lorsqu’elle était consommée à outrance. Le chien peut même développer des crises d’épilepsie et une hyperactivité.

Éviter que Vasco ne pique dans la gamelle de Félix

Pour cesser cette mauvaise habitude, installez la gamelle du chat en hauteur afin que votre chien ne puisse pas l’atteindre. Vous éviterez ainsi qu’il consomme des aliments gras qui entraînent des problèmes de digestion. Attention, si vous avez un chiot, il est indispensable de redoubler de vigilance. Les croquettes de chat sont très acidifiées. S’il en consomme en quantité élevée, cela peut avoir des impacts néfastes sur sa croissance.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *