Laver votre chien est nécessaire pour son hygiène et sa santé. Ce geste contribue à prévenir certaines maladies et les diverses gênes comme le pelage sale, les mauvaises odeurs, les démangeaisons excessives… Pour autant, le bain doit respecter un certain nombre de règles. Cela vous épargnera les batailles avec votre chien qui finiront à terme par le traumatiser.

Les étapes préliminaires

Le pelage du chien a besoin d’un entretien régulier. Même s’il permet d’éliminer les nœuds et les impuretés, le brossage n’est pas toujours suffisant. Il va donc falloir passer par la case « bain ». Si votre chien a des poils courts, un à deux lavages par an suffiront. Par contre, s’il a les poils longs, il faudra le faire tous les mois. Le lavage contribue à éliminer les pollutions, les impuretés, les allergènes et autres saletés.

La première étape de l’opération consiste à choisir le bon lieu. Vous pouvez le faire dans une baignoire, mais veillez d’abord à déposer un tapis antidérapant ou une serviette tout au fond pour éviter que votre chien glisse et se blesse. En été, une douche à l’extérieur est envisageable, mais il faut que votre jardin soit bien clôturé au cas où Médor voudrait s’enfuir.

La seconde étape est celle du brossage, incontournable pour se débarrasser des poils emmêlés et autres nœuds. Si vous constatez des traces collantes sur le pelage comme du goudron, de la peinture ou de la résine, détachez-les délicatement à l’aide d’huile végétale ou de vaseline. Au besoin, coupez les griffes de l’animal si elles sont trop longues. Cela l’empêchera de vous griffer au moment du bain s’il est anxieux ou s’agite.

Dernière précaution et non des moindres : le choix du shampoing. La peau du chien étant beaucoup plus alcaline que celle de l’humain, pas question d’utiliser votre propre shampoing. Vous devez choisir un produit adapté à son pelage : poil rêche, court, dur, long, etc.

Les bons gestes à adopter pour le lavage

Il est temps de passer aux choses sérieuses. Mais avant, vérifiez la température de l’eau qui ne doit être ni trop chaude ni trop froide. Puis, mouillez le corps sans atteindre la gueule et la tête. L’eau qui pénètre les oreilles entraîne certaines pathologies. Appliquez ensuite le shampoing le long de la fourrure. N’hésitez pas à être généreux si le pelage est dense. Puis massez le shampoing et frottez délicatement le corps pour nettoyer toutes les impuretés. Ceci fait, passez au rinçage et procédez au second shampoing qui va parfaire le lavage.

Petit conseil : si le chien a des poils soyeux et très longs, ajoutez une huile de jojoba, de vison ou de cade et patientez 2 minutes avant de rincer. Il est maintenant temps de tout rincer abondamment pour enlever toute trace de shampoing. Au besoin, vous pouvez utiliser une crème de rinçage qui offre une protection cutanée, gaine le poil et empêche l’électricité statique au moment du séchage. Justement, concernant le séchage, l’usage d’une serviette en microfibres extra-absorbantes est vivement recommandé. Habituez également votre animal de compagnie au sèche-cheveu qui est rapide et efficace.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *