De plus en plus d’animaux de compagnie sont touchés par le surpoids ou l’obésité. Ces pathologies dues à une mauvaise alimentation ou un manque d’exercice ont des impacts néfastes sur la santé du chien, d’où l’importance d’entamer le plus rapidement un programme adapté pour réussir à lui faire perdre du poids.

Surpoids, obésité : causes et conséquences ?

Le surpoids et l’obésité sont des fléaux qui touchent les animaux domestiques de nos jours en particulier les chiens qui ont tendance à être plus gâtés et plus gourmands. Pour reconnaître si votre toutou est atteint d’une telle pathologie, il va falloir s’en référer à son poids. Mais pas de la même manière que pour les humains. Chez l’homme, le poids idéal est déterminé grâce à l’Indice de Masse Corporel (IMC). Il n’existe pas de système équivalent chez la gent canine. Pour identifier un état d’obésité ou du surpoids, il faut vérifier si son poids actuel excède les 15 ou 20 % de son poids optimal. Prenons l’exemple du Labrador dont le poids normal table à 30kg. S’il atteint 34 kg, cela signifie qu’il est en surpoids. À deux kilos de plus, c’est un signe d’obésité.

Les raisons de cette forte corpulence sont nombreuses. Et la faute revient à vous : son maître ! Peut-être qu’en voulant toujours faire plaisir à votre fidèle compagnon, vous ne résistez pas et lui donnez des rations excessives ou encore beaucoup trop de friandises et autres gourmandises. Il se peut aussi que votre animal soit tout simplement paresseux. Le manque d’activité physique est une cause très courante du surpoids chez la gent canine. En parallèle, l’obésité peut être due à un problème de santé comme une maladie hormonale. Dans ce cas, un rendez-vous chez le vétérinaire s’impose pour un diagnostic plus précis, car la prise en charge sera différente de celle préconisée en cas d’alimentation inadaptée ou de manque d’activités physiques.

Quelles solutions pour faire perdre du poids à mon chien ?

Il est important de résoudre rapidement un problème de surpoids chez votre chien, car il engendre toutes sortes de maladies pour ne citer que des problèmes cardiaques, des troubles gastro-intestinaux, le diabète, des maladies hépatiques, des ruptures de ligaments croisés ou encore des problèmes de locomotion.

La première solution consiste bien évidemment à entamer un régime alimentaire selon les quantités préconisées par le vétérinaire. Les friandises et autres gâteries sont à bannir absolument. Si vraiment il est difficile de se passer de ces gourmandises, optez pour des fruits. Vous devez en informer toute votre famille et vos invités pour éviter les écarts. Les aliments gras et trop sucrés sont à bannir. Ne soyez surtout pas tenté de lui donner des restes de vos repas.

Bien évidemment, il va falloir augmenter les activités physiques à travers de nombreux jeux à faire dans le jardin. Les balades dehors devront augmenter en termes de fréquence et de durée. Si vous êtes sportif, n’hésitez pas à vous adonner à des sports canins comme le canicross, l’agility et autres pour vous dépenser et faire perdre du poids en même temps à votre toutou. Bref, joindre l’utile à l’agréable.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *