Que votre chien court après vos poules ou fait des ravages dans le poulailler de votre voisin, voici quelques conseils pratiques pour vous aider à résoudre ce problème. Si votre compagnon à quatre pattes ne chasse pas uniquement les poules, mais aussi les autres animaux domestiques comme les lapins et les cochons d’Inde, ces conseils restent valables.

Ce qu’il faut prendre en considération

Cause naturelle

Descendant du loup, le chien peut toujours manifester son instinct chasseur et être emporté par sa pulsion prédatrice même s’il est domestiqué. Cela concerne les chiens de toutes les tailles et de toutes les races. L’animal n’arrive pas à se contrôler et réagit aux moindres suspicions de mouvement. Courir après tout ce qui bouge est dans sa nature. Ne vous étonnez pas si votre terrier, berger australien ou skye terrier n’arrête pas de courir après vos poules. Il n’a pas forcément envie de chasser vos animaux de basse-cours pour les manger, il se peut qu’il ait tout simplement besoin de dépenser ses excédents d’énergie. Cependant, il est tout à fait possible de corriger ce comportement ou du moins limiter les dégâts que cela peut provoquer.

Problème d’éducation

L’éducation est une étape indispensable dans la vie d’un chien. Vous ne devez pas la manquer si vous voulez avoir une vie sereine et créer une relation harmonieuse avec lui. Dès son plus jeune âge, vous devez apprendre à votre animal le contrôle de soi. Celui-ci peut faire l’objet de trouble de comportement en raison de sa mauvaise socialisation. La socialisation est l’étape à laquelle le chien apprend à côtoyer d’autres animaux qu’ils soient ou non de son espèce. Dans un autre contexte, pourchasser d’autres animaux peut être une forme d’agression.

Comment faire pour y remédier ?

Sécuriser les poules

Avant de trouver une solution radicale pour améliorer le comportement de votre chien, vous devez mettre en place des dispositifs adaptés pour sécuriser vos poules. Vous pouvez acquérir un parc grillagé, installer un filet de protection ou clôturer efficacement votre poulailler. Les dimensions des dispositifs de sécurité doivent permettre la protection optimale des poules. Évitez d’installer votre poulailler à côté ou en face de la niche du chien tant que celui-ci n’arrive pas à se contrôler

Faire appel à un éducateur canin

Pour certaines races de chiens, le dressage et la rééducation sont encore possibles, même à l’âge adulte. En effet, l’éducation canine commence dès leur plus jeune âge. Pour qu’elle soit efficace, certaines étapes doivent être effectuées avant l’âge de quatre mois, tel est le cas pour la socialisation. Pour corriger le comportement de votre compagnon vis à vis des autres animaux, vous pouvez solliciter l’intervention d’un éducateur canin. Ce professionnel saura comme réagir avec votre chien et quelle méthode adopter pour qu’il accepte les poules. Il peut aussi le dresser pour qu’il protège vos poules contre les prédateurs.

Augmenter l’activité physique du chien

Les chiens en manque d’activité physique peuvent avoir un comportement destructeur, voire agressif. Pour canaliser leur anxiété et leur stress, ils détruisent tout ce qui est à leur portée et pourchasse tout ce qui bouge incluant les poules. Pour éviter cela, vous devez l’emmener faire des sorties quotidiennes. Il a besoin faire du sport et de se promener régulièrement pour dépenser son énergie.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *